Bourges Canis Agility
Le saut

C'est un obstacle physique, elle est composée de deux montants ou deux chandelles et deux barres. Elle peut être simple (1 saut) ou double (deux sauts enchaînés).

Le tunnel rigide

C'est un obstacle de courage. Il est rigide, d'un diamètre de 60 cm, il a une longueur de 3 à 6 mètres. Le chien doit y rentrer par une entrée spécifique (c'est parfois là toute la difficulté) et ressortir de l'autre.

La palissade

C'est un obstacle de courage. L’objectif est de faire franchir la palissade au chien en l’amenant à toucher avec au moins une patte la zone de contact tant à la montée qu’à la descente.

La balançoire

C'est un obstacle qui requiert, courage, équilibre et confiance en soi. Cet obstacle est composé d’une planche et d’un pivot de basculement. Elle comporte également à ses deux extrémités, une zone de contact. L’objectif est de faire passer le chien sur la balançoire en veillant à ce qu’il touche, d’une patte au moins, les zones de contact tant à la montée qu’à la descente. De plus, le chien ne devra pas quitter l’obstacle avant que l’extrémité côté descente de ce dernier n’ait touché le sol après basculement.

La passerelle

C'est un obstacle qui nécessite du courage et de l'équilibre, composé d’une poutre horizontale et de deux rampes de montées comportant chacune une zone de contact. L’objectif est de faire passer le chien sur la passerelle en l’amenant à toucher, d’une patte au moins, la zone de contact tant à la montée qu’à la descente.

Le slalom

C’est l’un des obstacles d’agility les plus délicats à négocier, c'est un obstacle de souplesse et de précision. Il est constitué de 12 piquets espacés de 60les uns des autres. L’objectif est de faire se faufiler le chien entre les piquets sans sauter de « porte ». Dans le sens du parcours, le piquet d’entrée doit se trouver à l’épaule gauche du chien, et le piquet de sortie se trouvera donc à son épaule droite.